Réalisations

Depuis plusieurs années, l’organisme cherche des moyens de faire évoluer sa façon de comprendre et de vivre l’alphabétisation. Il met en place des activités originales pour favoriser l’apprentissage et l’expression des personnes participantes. C’est ainsi que de nouvelles avenues de formation ont été développées en y intégrant des volets création et communication. L’apprentissage du code écrit se fait à travers des projets d’envergure et des prises de parole en public qui visent à donner une voix à ces personnes qui trop souvent n’en ont pas. À l’Atelier des lettres, on écrit pour être lu-e et on lit pour être entendu-e! Cette façon de faire a contribué à une plus grande implication et à un plus grand engagement des participants et des participantes dans leur démarche d’alphabétisation. Cela leur a également permis de développer leur confiance en soi et leur capacité à s’exprimer tant à l’oral qu’à l’écrit.

 

L’art alphabétique – 2016

Lecture publique des poèmes écrits dans le cadre du deuxième livre ( à paraître), sur l’austérité et  lors de la Caravane des dix mots dans le cadre du Festival de poésie de Montréal le 2 juin 2016.

bande-siteweb-Festpoesie2016

 

Participation à la corde à poèmes – Festival international de la poésie de Trois-Rivières – 2015

Les poèmes créés dans le cadre de la campagne de sensibilisation et de mobilisation « Conjuguer l’austérité » ont été accrochés à la corde à poèmes pour toute la durée du festival.

12243838_10153610265650310_300018372_n

L’art alphabétique – 2015

Lecture publique des poèmes écrits lors de la Caravane des dix mots et sur l’austérité dans le cadre du Festival de poésie de Montréal.

realisations-artalphabetique-siteweb

« Je suis heureux avec les poèmes. J’aime ça. J’en n’avais jamais fait avant, c’est autre chose. Avec le groupe, je me sentais bien. Ensemble, on est capables de tout. » Carlos

« Lire en avant du monde, ça donne un peu de gêne, mais ça montre que j’ai appris beaucoup. » Francine


Exposition La Parole est à nous – 2012 et 2015

Une vingtaine d’adultes en processus d’alphabétisation ont pris la parole et ont utilisé la photographie pour explorer le quartier Centre-Sud de Montréal ainsi que l’univers de l’écriture.

À la suite d’ateliers avec les artistes-photographes de Diasol, les participants et participantes de l’Atelier des lettres ont sillonné le quartier munis d’appareils photo à la recherche de lettres dissimulées dans l’architecture et le paysage urbain. Ils et elles ont ensuite associé un mot à chacune des lettres de l’alphabet : « A » pour alphabétisation, « C » pour courage, « E » pour équipe, « F » pour fier… Des témoignages collectifs et individuels ont émané de la démarche.

Ce projet présenté à l’Écomusée du fier monde est le lauréat du prix Citoyen de la culture Andrée-Daigle du réseau Les Arts et la Ville, et du Prix d’excellence en éducation de l’Association des musées canadiens.

(Texte inspiré du site Internet de l’Écomusée du fier monde)

realisations-paroleanous-siteweb

Lectures au HLM Terrasse Ontario – 2015

Deux lectures de textes tirés du livre De l’enfance à l’espoir et de poèmes divers au HLM Terrasse Ontario en partenariat avec la Bibliothèque Père-Ambroise.

realisations-lecturesHLM-siteweb

« C’était la première fois que je lisais devant des gens. J’avais peur un peu, mais ça a bien été. » Suzanne

« J’ai trouvé ça familial, j’étais à l’aise tout de suite. J’étais contente. J’ai bien lu, je suis satisfaite de moi. J’étais émue quand les autres lisaient. » Cybelle

 

Lecture publique au Festival international de la littérature- 2014

Lecture des poèmes créés dans le cadre de la Caravane des dix mots au Quartier des spectacles dans le cadre du FIL 2014.

realisations-FIL2014-siteweb

« Autrefois, j’étais gênée, mais après, je suis à l’aise pour parler au micro. Dans ma vie, c’est la première fois que je lis des poèmes. » Maude


Participation à la Caravane des dix mots – 2014

Ce projet artistique participatif invite à une exploration de l’art à travers une sélection de dix mots selon un thème. Des gens de partout dans le monde sont invités à jouer, à s’exprimer et à créer avec ces dix mots et à travers diverses formes d’art. En 2014, le thème était «  À la folie! ». Avec le soutien de la poète en résidence, Geneviève Blais, le groupe a décidé d’aller de l’avant avec ce projet fou, mais surtout formidable, d’écrire des poèmes en jouant avec dix mots un peu étranges: ambiancer, à tire-larigot, charivari, faribole, hurluberlu, ouf, timbré, tohu-bohu, zigzag et s’enlivrer! Les participants et les participantes ont ensuite fait une lecture publique de ces poèmes à nos partenaires. Ils et elles sont également en vedette dans la capsule québécoise et dans le DVD international de la Caravane des dix mots.

realisations-caravane1-siteweb


realisations-caravane2-siteweb

realisations-caravane3-siteweb

« Depuis qu’on lit des poèmes, c’est une bonne affaire pour nous faire connaître. Je trouve que depuis qu’on a travaillé avec Geneviève, c’est bon. Les poèmes, ça vient me chercher, des fois, j’ai le goût de pleurer, mais je garde ça en-dedans. » Stéphane G.

« Ça sortait l’enfant en moi, je me sentais libre, pas jugée. » Cybelle

« J’ai appris qu’on peut faire de la poésie avec n’importe quel mot, avec la pensée de chacun de nous, on peut découvrir des choses. » Isabel

 

Exposition Photograffiti de Chloé Charbonnier en collaboration avec la Fondation pour l’alphabétisation – 2013

Les participants et les participantes ont accepté de répondre à la question suivante : « Quel message souhaiteriez-vous transmettre à quelqu’un qui sait bien lire et écrire ? ». Chacun-e acceptait ensuite de se faire prendre en photo en arborant son message inscrit sur une pancarte.

Il ne restait plus au lecteur et à la lectrice qu’à décoder les paroles inscrites sur ces affiches. Les rôles s’inversaient, plaçant le lecteur et la lectrice en mode de décryptage des messages écrits « au son ». En effet, les mots n’avaient pas été corrigés, l’accent étant mis sur la communication authentique. Les erreurs ne devaient donc pas être considérées comme des fautes; c’est le message livré qui l’emportait sur toute règle de français écrit.

(Texte inspiré du site Internet de Chloé Charbonnier)

realisations-photograffiti-siteweb

Nou, les écrivins (documentaire) – 2011

Simon Trépanier et Abraham Lifshitz, documentaristes, ont suivi toute la démarche d’écriture du livre « De l’enfance à l’espoir ». Un tournage de trois ans qui témoigne du courage et de la détermination dont chacun-e a fait preuve.

realisation-noulesecrivins-siteweb

De l’enfance à l’espoir (livre collectif) -2011

Un recueil de témoignages vibrants, livrés par des personnes en démarche d’alphabétisation populaire habitées par le désir de vous raconter leur histoire. À travers des parcours trop souvent semés d’embûches, vous irez à la rencontre de personnes persévérantes qui ont saisi le crayon avec courage pour laisser leur trace.

realisation-enfanceaespoir-siteweb

« Le résultat est poignant. Des récits souvent assez noirs…traversés par une certaine lumière, celle de l’espoir. » Rima Elkouri, La Presse

« De l’enfance à l’espoir, qui témoigne des efforts intenses qu’ils ont déployés depuis quelques années pour faire sur le tard quelque chose qui semble acquis pour plusieurs, apprendre à lire et à écrire. » Caroline Montpetit, Le Devoir

« On sent vraiment le souffle des auteurs. C’est très touchant. » Jean-Sébastien Girard, Radio-Canada

 

20 projets / 20 regards, une exposition

Un projet de Daniel Proulx, photographe, qui a fait des portraits des participants et des participantes à la suite du lancement du livre De l’enfance à l’espoir. Chaque portrait était accompagné d’un petit mot personnel des participants et des participantes sur l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.

 

Autres expositions en collaboration avec l’Écomusée du fier monde :

Citoyen à part entière – 2008

Alpha-Arts – 2007

Histoires d’alphabétisation; les 20 ans de l’Atelier – 2005

Jours de fête – 2003

ABC Travail – 2000

 

« Quand t’es jamais passé par là, ça te donne des émotions. En dedans de moi, je me sentais content et fier. » Jean-Paul, lors de son passage à Macadam Tribu, Radio-Canada

« C’est pas parce qu’on ne sait pas lire et écrire qu’on n’a pas de belles histoires à raconter. » François, lors de son passage à Macadam Tribu, Radio-Canada